Allaiter la nuit – l’utilité des tétées nocturnes

#allaiter #croissance #hormones #prolactine #production #cerveau #besoin
Souvent, les nouvelles mamans qui allaitent découvrent avec surprise que leur bébé tète autant la nuit (voir plus) que le jour. Surprises et décontenancées, elles se demandent si c’est bien normal et tout leur entourage ne cesse de leur répéter à quel point se doit être fatigant, et que bébé n’en a pas besoin.
Bébé en a besoin. L’allaitement la nuit est crucial pour plusieurs raisons. Il permet à bébé de continuer à stimuler le sein et de garantir une production de lait adéquate à ses besoins, car la règle veut que la production de lait s’adapte à la loi de la stimulation, et que le pic de prolactine, hormone responsable de l’allaitement ait un pic à 3h du matin.

Ensuite les tétées nocturnes sont des tétées très nutritives, à savoir que le lait maternel change de composition au cours de la journée en fonction des besoins du bébé et que notamment la nuit le lait a sa forme la plus ‘pure’ c’est à dire la moins teintée par le goût de la nourriture consommée la journée. De plus, durant la nuit, bébé n’est pas distrait par des stimuli extérieurs et va téter en importantes quantités.

Rappelons-nous que lorsqu’il naît, le cerveau du bébé n’est pas terminé, il a encore de nombreux câblages à faire, qui lui prendront de nombreuses années. Il est normal donc pour lui de s’alimenter la nuit, qui n’est pas distincte du jour, mais aussi parce qu’une énorme partie du câblage cérébral a en fait lieu la nuit (acquisition, croissance, découverte). La nuit est une période intense de croissance pour un bébé, il a donc besoin de s’alimenter.

A cela s’ajoute que ce cerveau pas terminé n’enchaîne pas les cycles de sommeil automatiquement, ce qui est aussi une forme de protection biologique prévue par la nature. Bébé se réveille pour éviter un sommeil trop profond, une apnée du sommeil, et un ‘oubli de respirer’, et vérifier qu’il est entouré et protéger. Pouvoir téter le tranquillise immédiatement.

Téter est un réflexe ancestral, une nécessité première, une protection, un moyen de survie, l’assurance de ne pas être seul.

Oui, téter la nuit est normal et même nécessaire.

This entry was posted in Allaitement, bienveillance, Santé et alimentation and tagged , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *