Confusion : les alternatives au biberon

Le biberon étant le ‘chef’ de la confusion, lorsqu’il n’est pas possible de nourrir  son bébé au sein, il est préférable d’opter pour un autre contenant pour donner le lait.

Le ‘chef’ de la confusion car la particularité des biberons est que le débit de lait est rapide, le bébé pince la tétine souple pour obtenir du lait et place sa langue en arrière. Donc le bébé obtient une quantité importante de lait sans faire d’effort particulier. Au sein, il doit mobiliser de nombreux muscles, se servir de sa langue et non de ses gencives, et cela peut être fatigant.

Il arrive donc qu’après la prise d’un biberon, que cela soit le premier ou non, un bébé refuse de prendre le sein, tète mal, ou cause des crevasses.

Aucun biberon ne peut se prétendre exempt du risque de confusion, car une tétine souple reste souple, et n’est pas un sein.

Aucun contenant ne garantit un risque zéro de confusion, même la tasse et le dal, car cela reste toujours plus facile que de téter. Le seul endroit où il n’y a pas de confusion, c’est le sein.

Rappel des facteurs qui favorisent la confusion

  • Un bébé qui a un problème de succion (freins, blocages…) et qui m’a jamais su téter correctement et qui compense en permanence
  • Baisse de la production de la mère car séparation, compléments (ou autre)  donc plus d’efforts à fournir
  • Séparation de la mère : une forme de grève de la tétée
  • La fatigue : téter demande trop d’énergie parfois surtout quand le bébé a eu un biberon et a senti que ça pouvait couler tout seul. il peut préférer la tétine, le doigt, le pouce. plutôt que de fournir l’effort au sein.
  • La facilité : très humaine. Mais par conséquent, confusion impossible à anticiper et à enrayer.

L’objectif de cet article est de présenter différentes alternatives au biberon dans le plus de détails possibles, avec leurs avantages et leurs inconvénients, le nom exact, comment leur retrouver, leur prix.

Pourquoi proposer plusieurs possibilités ? Tout simplement parce que c’est comme lorsque l’on choisit un biberon. Il faut un contenant, une manière de boire qui convienne au bébé, aux parents, à la personne qui s’occupe du bébé. Et il n’est pas évident de trouver le système qui convient immédiatement. Et de s’y retrouver.

 

Les alternatives au biberon

Il existe, pour les situations où la complémentation au lait maternel tiré ou artificiel est nécessaire, des alternatives au biberon, qui ne font pas prendre le même risque de confusion.

Voici une liste, et plus bas, des explications détaillées.

  1. Dispositif d’aide à la lactation (dal) / sonde gastrique ou de nutrition
  2. Tasse
  3. Bickiepegs doidy cup 
  4. Soft cup / biberon tasse
  5. Cuillère
  6. Biberon cuillère
  7. Pipette
  8. Seringue sans aiguille
  9. Tasse 360 / wow cup
  10. Verre d’apprentissage avec valve anti fuite
  11. Tasse à bec dur avec valve anti fuite –  Philips Avent no drip spout cup 260 ml

Le principe

Le principe de ces dispositifs est de demander un effort à bébé et de lui permettre de distinguer cette méthode de s’alimenter du réflexe de succion qu’il doit fournir au sein.

Il doit soit laper le lait ou l’aspirer, et le lait est obtenu à un débit modéré lui permettant d’être connecté avec sa sensation de satiété, et de ne pas faire de confusion.

Le bébé est également actif, et est d’une certaine manière ‘rééduqué’ à se servir de sa langue et ses muscles, car il doit la tirer pour obtenir du lait, et non rester passif.

 

  1. Le dal de medela / la sonde gastrique (ou de nutrition)

Avantages : C’est évidemment celui qui permet de se rapprocher le plus de la succion au sein puisque bébé tète le sein en même temps qu’il est complémenté. Il est possible de le fabriquer à partir d’une sonde gastrique qui coûte entre 3 et 10 euros en pharmacie, 3,5 euros sur le site grandir nature. Il peut être également utilisé au doigt.

Inconvénients : coûteux et difficile à trouver. On peut le commander sur internet pour environ 30 euros. Il est plus cher en pharmacie. Les tuyaux doivent être changés lorsqu’abimés.

Vidéo : fabriquer un dal

Vidéo : donner du lait au dal https://www.youtube.com/watch?v=EEDB7FUfxN8

Au doigt : minute 12  https://www.youtube.com/watch?v=vrrrC5NyNnQ

 

  1. Tasse:

Avantages : bébé se sert de sa langue pour laper, facile d’emploi et facile à trouver, peu onéreuse. Bébé apprend à boire au verre et il est possible de l’utiliser dès la naissance.

Inconvénients : aucun ?

La preuve en vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=aQ9x4. Bickiepegs doidy cupWugNtU

 

  1. La bickiepegs doidy cup sans bpa 

Avantages : avec son rebord incliné le bébé peut voir le lait et coordonner ses réflexes physiques à ce qu’il voit, le bébé se sert de sa langue pour laper le lait.  Elle se trouve pour moins de 10 euros sur internet. Les poignées la rende facile d’utilisation pour les plus grands et les coloris lui donnent un aspect ludique.

Inconvénient : on la trouve uniquement sur internet.

La preuve en vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=aQ9x4. Bickiepegs doidy cupWugNtU

 

  1. Soft cup de medela / flow cup sur almafil

Avantages : bébé se sert de sa langue pour laper.

Inconvénients : le prix (entre 20 et 30 euros), la petite contenance, le montage. Et les fentes peuvent être difficile à décoller à la première utilisation

Le site almafil propose le même type de contenant, une ‘flow cup pour 2,5 euros qui est régulièrement en rupture de stock. La petite contenance

Vidéo : donner du lait à la soft cup https://www.youtube.com/watch?v=MQkUGgbrnx4

 

 6. Cuillère:

Avantages : très facile à trouver et à laver, elle permet de nourrir bébé. Tout le monde sait s’en servir. Elle encourage le bébé à mettre sa langue en avant, mobiliser plusieurs muscles et ne doit pas être introduite dans la bouche en entière, mais juste à l’entrée de celle-ci. Le bébé doit laper le lait.

Inconvénients : la contenance, mais lors de la diversification, on nourrit bien à la cuillère 🙂

Vidéo : à la cuillère

Minute 8 : https://www.youtube.com/watch?v=vrrrC5NyNnQ

 

7. Biberon cuillère de nûby 4m+ sans bpa: qui reprend le principe de la cuillère avec un contenant. On appuie sur les côtés du biberon (flexible) pour faire couler le lait dans la cuillère. Bébé tire la langue pour laper le lait et va à son rythme. Il se trouve sur internet pour une dizaine d’euros.

Avantages : le prix, le confort d’utiliser une cuillère et de pouvoir gérer le débit, la familiarité avec l’objet

Inconvénients : on le trouve que sur internet

 

8. Pipette

Avantages : le lait peut être déposé sur la langue, elle est très facile à trouver et sonprix abordable (moins de 2 euros)

Inconvénients : sa contenance et son débit. En dépannage ou pour petit bébé

 

9. Seringue sans aiguille

Avantage : très facile à trouver, le prix (moins de 1 euro)  la langue active

Inconvénient : contenance, en dépannage ou pour petit bébé.

Vidéo : donner du lait à la seringue

Minute 6 en anglais https://www.youtube.com/watch?v=vrrrC5NyNnQ

 

9. Tasse 360 / wow cup :

Avantages : bébé doit aspirer le lait, le débit est modéré, le lait ne coule pas sans aspiration et plusieurs muscles sont mobilisés. Elle se trouve en grande surface ou sur internet pour une dizaine d’euros maximum.

Inconvénients : nettoyage, bébé doit aspirer

Vidéo tasse 360 https://www.youtube.com/watch?v=e4qVqNTf6EI

 

10. Verre d’apprentissage Sophie la girafe avec valve anti fuite

Avantages : Bébé doit aspirer pour obtenir du lait et mobilise plusieurs muscles. Entre 5 et 10 euros en grande surface ou sur internet. La valve anti fuite permet de réguler le débit. C’est le contenant le plus facilement accepté en collectivité, il doit probablement sécuriser et rappeler le biberon

Inconvénients : La petite bouche que fait bébé et le nettoyage, qui doit être minutieux à cause des moisissures possibles dans la valve anti fuite.

Vidéo tasse à bec https://www.youtube.com/watch?v=VfZUGdS6BS8

 

11. La tasse à bec dur avec valve anti fuite  (modèle philips avent no drip spout cup 260ml)

Avantages : Bébé doit aspirer pour obtenir du lait et mobilise plusieurs muscles. Entre 5 et 10 euros en grande surface ou sur internet. La valve anti fuite permet de réguler le débit. C’est le contenant le plus facilement accepté en collectivité, il doit probablement sécuriser et rappeler le biberon

Inconvénients : La petite bouche que fait bébé et le nettoyage, qui doit être minutieux à cause des moisissures possibles dans la valve anti fuite.

 

On peut penser que l’inconvénient de ces systèmes est leur contenance. Mais justement, c’est magique, on peut les ré remplir ! Nourrir un bébé n’est pas du gavage, ni quelque chose que l’on fait en 5 minutes. Il faut prendre son temps, faire des pauses, laisser le bébé se connecter avec sa sensation de satiété. C’est un moment de partage, et de complicité.

Article expliquant le mécanisme et types de confusions :

http://mamanlune.com/index.php/2017/05/25/le-biberon-la-tetine-les-bouts-de-sein-et-lallaitement-au-sein/

 

Article apportant des pistes pour remédier à la confusion :

http://mamanlune.com/index.php/2017/10/31/la-confusion-mieux-la-comprendre-et-pistes-pour-y-remedier/

 

 

 

This entry was posted in Allaitement. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *