La perte de poids de 10% à la maternité et l’allaitement – Dr Jack Newman

Texte traduit du post du Dr Jack Newman en anglais :

https://www.facebook.com/DrJackNewman/photos/a.159771164173938.37134.138141916336863/850740375077010/?type=3&theater

Dans beaucoup d’hôpitaux, une perte de poids de 10% est utilisée comme une mesure adéquate pour savoir si l’allaitement se met bien en place et si le bébé obtient assez de lait au sein. En fait, il n’en est rien.  Cela résulte bien souvent en des bébés qui reçoivent des suppléments, souvent au biberon, et une mère et un bébé qui n’obtiennent pas l’aide nécessaire pour que l’allaitement se passe bien.

Voici quelques raisons :

scale baby

1.Dans les pays occidentaux, une grande majorité des femmes reçoivent durant le travail et l’accouchement des fluides en intraveineuse. Une partie de ces fluides est transférée au bébé et donc le bébé naît ‘sur-hydraté’ ou en ‘surpoids’. Après sa naissance, le bébé commence a éliminer ces fluides et retrouve un état d’hydratation normale. Donc le bébé ne perd pas réellement du poids et il n’est pas correct de se concentrer uniquement sur le poids pour savoir si le bébé se nourrit bien, ou s’il a besoin de prendre des compléments.

2. Si l’on utilise des balances différentes, on obtient des poids différents. Nous avons vu deux balances donner un poids différent de 400 grammes pour le même bébé, pesé à quelques heures d’écart. Dans la majorité des cas, l’écart n’est pas important mais nous avons vu deux balances, du même modèle, de la même marque indiquer une différence de poids de 85g pour le même bébé, et ce n’est probablement pas inhabituel. 85 grammes pour un bébé de 3 kg est presque 3 % de son poids donc un bébé peut perdre 3 % de son poids de naissance en fonction de la balance sur laquelle il est pesé. N’oubliez pas que la majorité des bébés sont d’abord pesés dans la salle d’accouchement et ensuite sur une autre balance dans une nursery.

3.Des erreurs en relevant le poids et en l’inscrivant sont faites de temps en temps. Nous avons des documents concernant un bébé qui pesait 2.58 kg à la naissance et 5h plus tard 3.1kg. Normalement, les bébés ne sont pas pesés toutes les 5h, mais ce qui a dû se passer c’est que quelqu’un a regardé ce bébé à 5h de vie et s’est dit « ce bébé ne peut pas peser seulement 2 ,58kg » et l’a repesé pour vérifier. Mais que se passe-t-il si la démarche était inverse ? Passer de 3,1 kg à la naissance à 2,58 kg 5h plus tard est une perte de poids de 17 %.

4. Il reste la possibilité cependant que le bébé n’obtient pas assez de lait. Puisque les mères reçoivent des fluides pendant le travail et l’accouchement, mais aussi ensuite, elles font souvent de la rétention d’eau et leur corps est rempli de fluides. Non seulement leurs doigts et leurs jambes sont gonflés, mais aussi leur tétons et leur aréoles. Le résultat est que le bébé a des difficultés à prendre le sein et donc ne parvient pas à prendre le colostrum qui est pourtant disponible.

Ce dont le bébé a besoin n’est pas l’administration automatique de compléments, mais d’abord et surtout, il a besoin d’aide pour prendre le sein correctement. Cela suppose de l’aide de la part de l’équipe médicale et des sage-femmes, qui peut être l’assouplissement par contre pression du téton et de l’aréole de telle manière à ce que le bébé puisse prendre le sein suffisamment bien pour obtenir du lait (lien sir l’assouplissement par contre pression : https://www.lllfrance.org/index.php?option=com_k2&view=item&id=1375&Itemid=131 )

Malheureusement, dans trop d’hôpitaux, la première réaction est de donner un biberon de complément au bébé. Et ce qui est sûr, c’est que cela n’améliore pas sa prise du sein.

 

This entry was posted in Allaitement. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *