L’importance du contact chez les nourrissons

traduction de l’article original en anglais  : https://www.sciencedaily.com/releases/2017/03/170316120502.htm

Résumé:

Les nouveaux nés découvrent le monde grâce aux contacts. Des chercheurs qui ont mesurer les réactions du cerveau de 125 nourrissons – comprenant des bébés qui sont nés prématurés et d’autres nés à terme – montrent que les premières expériences du contact ont des effets à long termes sur comment leur jeune cerveau vont réagir au toucher quand ils vont rentrer à la maison .

cerv

Cette photo montrent comment est mesuré le fonctionnement du cerveau d’un nourrisson en utilisant des EEG d’haute densité. Credit: Nationwide Children’s

Les résultats rapportés dans Current Biology le 16 mars sont encore un autre rappel de l’importance de contacts doux pour que un développement sensitif normal chez les nourrissons. Cela a des implications particulières pour les soins que reçoivent les 15 millions de nourrissons nés prématurés chaque année, qui doivent souvent passer des longues périodes dans des unités de soins intensifs.

« S ’assurer que les bébés nés avant terme reçoivent des contacts positifs, rassurants, tels que du peau à peau avec leurs parents est essentiel pour aider leur cerveau à réagir à un contact doux de la même manière qu’un bébé qui termine la grossesse dans le ventre de sa mère réagit » explique Nathalie Maitre de Nationwide Children’s Hospital et Vanderbilt University Medical Center. « Lorsque les parents ne peuvent pas le faire, les hôpitaux devraient penser à des thérapeutes pour apporter aux bébés des expériences de contact, qui manquent souvent dans le contexte hospitalier. »

Maitre et ses collègues ont eu comme sujet d’étude 125 bébés nés avant terme âgés de 24 à 36 semaines et des nourrissons nés à terme âgés de 38 à 42 semaines. Avant que ces bébés sortent de l’hôpital, les chercheurs ont utilisé un EEG pour évaluer les réponses du cerveau à un souffle d’air comparé à un faux souffle.

De manière générale, ces évaluations ont montré que les bébés nés avant terme avaient plus de chances d’avoir une réaction cérébrale plus faible à un contact doux. De plus amples analyses montraient que la réaction au contact était plus forte lorsque les bébés dans l’unité de soins intensifs passaient plus de temps en contact avec leurs parents ou l’équipe soignante. Au contraire, le plus ces nourrissons prématurés devaient subir d’interventions médicales douloureuses, le moins leur cerveau répondait au contact doux plus tard. Cela malgré le fait que des anti douleurs et du sucre étaient donnés aux bébés pour qu’ils souffrent moins.

« On espérait évidemment constater que plus d’expériences positives de contact à l’hôpital aideraient les bébés à avoir une perception plus typique du contact lorsqu’ils rentreraient à la maison, » dit Maitre. « Mais nous fûmes très surpris de réaliser que si les bébés devaient subir plus d’interventions médicales lors de leurs premiers jours, leur sens du contact était affecté.

A partir de ces nouvelles découvertes, Maitre et ses collègues sont en train d’organiser e nouvelles manières d’apporter des contacts positifs dans les unités de soins intensifs néonatals. Ils étudient également comment la réaction du cerveau d’un bébé au contact interagit avec la réaction de leur cerveau lorsqu’ils entendent quelqu’un.

Pour les nouveaux parents, y compris ceux dont les jeunes enfants doivent subir des interventions médicales difficiles, soyez courageux : votre contact a plus d’importance que ce que vous pensez.

This entry was posted in bienveillance, Maternage. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *