Questions fréquentes sur les freins de Bobby Ghaheri

Je ne suis ni docteur, ni pédiatre, ni sage-femme, ni consultante en lactation,  je suis une maman.

Je partage ici un article pour que la connaissance des freins serrés/courts et leur impact sur l’allaitement soit davantage connu. Je remercie  le comité de correction de tout cœur.

Article original de l’ORL étatsunien Bobby Ghaheri disponible ici , qui a accepté de partager ses écrits : http://drghaheri.squarespace.com/blog/2014/10/2/tongue-tie-and-lip-tie-faq

Merci à lui!

1) Est-ce qu’un bébé qui a un frein de langue peut tirer la langue et la sortir de sa bouche ?

Absolument. Ce n’est pas parce que la langue est capable d’effectuer un mouvement dans un sens que la langue est capable d’effectuer les mouvements qu’elle est censée pouvoir faire dans tous les sens. Le mouvement le plus important pour la langue pendant les tétées est vers le haut pas vers l’avant, donc le mouvement vers l’avant de la langue a aussi peu d’importance qu’un mouvement d’épaule

 

2) Est-ce qu’une frénotomie au laser peut causer des tissus cicatriciels ?

Oui. N’importe quelle plaie peut causer des tissus cicatriciels. La précision du laser et le manque de dommages collatéraux grâce à la concentration font qu’on considère que la cicatrice reste aussi minime que possible.

Peu importe la technique utilisée, cependant, si la totalité de la langue est libérée (y compris la partie postérieure), alors il y a plus de risque qu’il y ait des tissus cicatriciels car la plaie est plus profonde et les bords opposés de la langue sont plus proches l’un de l’autre, augmentant les chances de cicatrices.

3) Les étirements sont-ils importants pour éviter la reformation du frein ?

Les étirements sont nécessaires pour empêcher la lèvre et le frein postérieur de s’attacher à nouveau/se reformer. Si quelqu’un libère juste la partie antérieure, je ne pense pas que les étirements aient de l’importance. Les bords opposés d’une blessure avec un frein de lèvre et un frein de langue sont trop proches et se reformeront à nouveau d’une certaine manière si aucun étirement est fait.

4) Ai-je besoin de faire faire l’intervention dans un service hospitalier si le frein est épais au cas où cela saigne ?

Non. Tout est question de préparation. Quand je coupais aux ciseaux, j’injectais simplement une petite quantité de médicament anesthésiant qui contenait de l’adrénaline. 10mn plus tard, il y avait peu de saignement, et la frénotomie pouvait se faire au cabinet.

5) Est-ce que des points empêchent la reformation du frein?

Si la frénotomie est faite parfaitement et les points faits avec précision, alors en théorie, la réformation est difficile. Ceci étant dit, mon expérience personnelle est que l’on peut seulement faire des points avec une anesthésie générale, et ceux qui font des points ne connaissent habituellement rien des freins postérieurs, donc même s’ils ne se reforment pas ils ne sont pas entièrement coupés.

6) A quelle fréquence il y a un frein de langue avec un frein de lèvre ?

Dans mon expérience, dans plus de 90% des cas.

7) Est-ce qu’il y a toujours un frein postérieur derrière un frein antérieur ?

Oui. Ce qui cause réellement la restriction avec un frein de langue est la partie postérieure (pour le mouvement nécessaire pendant l’allaitement).

8) Le frein de langue de mon bébé a été coupé. Pourquoi sa langue est-elle toujours en forme de cœur ? L’attache qui attachait la langue au palais bas vient de l’intérieur de la langue jusqu’au palais. Couper cette attache ne permet pas d’enlever la portion de celle-ci qui se trouve à l’intérieur de la langue. La langue peut avoir une apparence différente mais cela n’en affecte pas sa fonction.

9) Est-ce qu’un frein de langue peut poser des problèmes de langage ?

Absolument. Les lettres les plus souvent affectées sont R, S, L, Z, D, CH, TH, et SH mais il y a d’autres sons difficiles. Alors que certains enfants peuvent produire ces sons en isolation, les prononcer en association avec d’autres lors de prises de parole peut être très difficile.

Des études récentes ont montré quelques améliorations dans la fonction langagière suite à une frénotomie, bien que la majorité des études ne montrent pas des bénéfices évidents. Je pense que le langage peut être améliorer dans des cas spécifiques où la restriction est importante et l’enfant a vu un orthophoniste et aucune amélioration n’a été notée. Comme plus d’études sont faites, je pense que nous verrons des améliorations avec des mesures objectives du langage et une frénotomie, mais pas dans le cas de tous les patients.

10) Est-ce qu’un frein de lèvre peut causer des problèmes pour le langage ?

En général je dis non. Dans certains cas de freins très courts ou serrés, si le frein cause un inconfort lorsque l’enfant ouvre la bouche (à cause de la tension) cela peut altérer leur manière d’ouvrir la bouche pour avoir moins mal, ce qui peut affecter le langage.

11) Est-ce que les freins de langue causent une usure des dents?

Oui. Les dents les plus touchées sont les 2 dents de chaque côté de la lèvre supérieure (les incisives). Des caries sur les dents de l’arrière (molaires) arrivent du fait du frein de langue qui ne peut pas nettoyer dans cette partie de la bouche. Le Dr Kotlow a un article qui décrit l’impact du frein de lèvre sur les caries, si vous voulez l’imprimer et le donner à votre dentiste ou docteur, c’est par ici.

http://www.kiddsteeth.com/articles/The_Influence_of_the_Maxillary_Frenum_on_the_Development_and_Pattern_of_Dental_Caries_on_Anterior_Teeth_in_Breastfeeding_Infants_Prevention,_Diagnosis_and_Treatment010%5B1%5D.pdf

12) Je n’ai pas de difficulté d’allaitement mais on dirait que mon bébé a un frein de lèvre. Que dois-je faire ?

Profitez de votre relation d’allaitement normale.

 

 

 

This entry was posted in Allaitement et freins. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *