Le Palais

Le palais est composé de deux parties:

  • Le palais dur / voûte palatine à l’avant de celui-ci: on y trouve des replis muqueux, des papilles incisives, des os maxillaires et palatins.
  • Le palais mou à l’arrière, également appelé voile du palais, constitué de muscles et de membranes. Il est suivi par la luette, et par deux piliers e deux amygddales. Le rôle du voile du palais est d’empêcher le reflux vers les fosses nasales situées à l’arrière du nez).

En se contractant, la luette ferme les fosses nasales et évite la régurgitation d’aliments ou de boissons vers la cavité nasale.  Son mouvement régule le passage de l’air par les fosses nasales.

Le raphé palatin est la ligne située au milieu du palais qui part des papilles incisives et se termine à la luette.

 

Palais large et plat

C’est la forme de palais souhaitable. Cela indique la langue lors des tétées et ou de la déglutition est venue élargie le palais, et qu’elle se place au bon endroit, y compris au repos. Cela permet aux dents d’avoir suffisamment de place et d’être bien disposées. Cela facilite la respiration par le nez puisque le palais est le plancher des fosses nasales. Si celui-ci est plat il y a plus de place pour respirer par le nez. Cela facilite une bonne prise du sein, et la déglutition chez les enfants et les adultes (gestion du bol alimentaire).


un palais plutôt élargi mais légèrement creux

 

Palais creux / profond / en couloir / en V / en bulle

Le palais est haut, allongé, parfois même en forme de V inversé. Cela indique souvent la présence d’un frein de langue restrictif ou langue peu tonique / musclée.

Cela restreint l’espace pour les fosses nasales, donc favorise les inflammations et infections du nez puisque sécrétions et mucus s’évacuent plus difficilement. Cela favorise également une respiration par la bouche, ce qui n’est pas souhaitable car les amygdales sont alors sur sollicitées et gonflent.

De tels palais causent aussi de la malocclusion, et la mâchoire inférieure reste sous développées.

Le palais peut aussi être parfois asymétrique.

L’usage de tétine et biberon peuvent accentuer le problème en causant des tensions et une pression sur le palais dur.


palais en bulle

 


palais creux, étroit et asymétrique

 


palais creux et étroit


palais en ‘V’, creux et particulièrement étroit à l’avant

 

Torus / tori

Traduit de la page du Dr Brian Palmer : http://www.brianpalmerdds.com/tori.htm

L’exostose est un os qui s’épaissit. Un torus (pluriel tori) est une excroissance non pathologique d’os. Certains considèrent qu’elles ont un facteur génétique. (Shafer, Hine, Levy. A Textbook of Oral Pathology, Saunders, 1974:154-157.)

Je crois que le seul facteur génétique impliqué serait que la personnalité des parents pourrait être transmise. Je crois aussi que la personnalité d’un individu peut être la conséquence de vivre dans le même environnement que les parents. J’émet l’hypothèse que les tori sont le résultat de tensions appliquées sur les dents. Qu’un individu transmet ses tensions aux dents en serrant ou écrasant les dents (une force directionnelle) et en grinçant ou écrasant ses dents (plusieurs mouvements). JE crois que les tori sont simplement l’une des conséquences des réactions différentes que le corps peut avoir au stress. L’os est stimulé par la vibration ou l’ionisation à l’intérieur de l’os pour fabriquer plus d’os. C’est la réponse du corps pour essayer d’éviter le frottement des dents en ajoutant davantage d’os pour stabiliser ou soutenir les dents. D’autres réactions à cette force serait d’aplatir, ébrécher ou perdre les dents, ou causer de la sensibilité. Cela pourrait aussi causer de la récession gingivale et osseuse.

 

Liens:

vulgaris médical : ici

carte interactive du palais : ici

This entry was posted in Non classé. Bookmark the permalink.