Frénotomie à la maternité

avertissement : Je ne suis ni docteur, ni pédiatre, ni sage-femme, ni consultante en lactation, ni professionnelle de la santé,  je suis une maman. ce site ne rapporte pas d’argent et l’information y est proposée à titre gratuit.

Il est rare que les freins soient examinés à la maternité. Les professionnels qui exercent dans ce type d’établissement ne reçoivent généralement aucune formation sur ce sujet malgré l’impact que ceux-ci peuvent avoir sur l’allaitement et au cours de la vie.

Il arrive parfois qu’un frein de langue restrictif avec une configuration antérieure bien visible (une attache du bout de la langue à la gencive) soit identifié et qu’une frénotomie soit proposée. Celle-ci n’occasionne pas une plaie en forme de losange ou diamant. Cette frénotomie ne peut pas être préparée, et ne suppose pas de soins de la plaie. Elle n’est pas ‘complète’ car uniquement la partie évidente du frein est coupée.

Cependant elle peut améliorer les conditions de l’allaitement et pour cette raison, elle peut être envisageable voire nécessaire, en attendant une évaluation plus approfondie de la fonctionnalité de la langue et une réelle évaluation des freins

En résumé, la frénotomie à la maternité
– Elle est partielle, mais peut aider l’allaitement, la fonction de la langue.
– Elle ne suppose pas de soins car pas de plaie en losange/diamant.
– Elle peut être bénéfique.
– dès que possible emmener bébé chez un chiropracteur orienté en pédiatrie pour la prise en charge des tensions.
– Il est important de faire une évaluation approfondie des freins par la suite.

 

This entry was posted in Non classé. Bookmark the permalink.