Reflux et RGO

Qu’est-ce que c’est ?

Il y a des degrés différents de reflux, allant d’un reflux anodin qui disparaît avec le temps à un RGO (reflux gastro-oesophagien) qui a des répercussions importantes sur la qualité de vie du bébé.

Ce sont des remontées dans l’œsophage qui peuvent être acides et douloureuses pour le bébé. On parle de reflux externe lorsque les régurgitations sont apparentes et de reflux interne lorsqu’elles ne le sont pas. Le liquide remonte mais ne sort pas de l’œsophage.

 

Symptômes

Agitation au sein, régurgitations, parfois en jet, bébé qui mâchouille, mal à l’aise allongé sur le dos, plus apaisé à la verticale, des bruits de gorge, ronflements, haleine acide, hoquet, bébé qui se cambre et se jette en arrière, dort la tête en hyper extension, parfois allant jusqu’à un C, pleure souvent, de manière intense, a des difficultés à dormir, une œsophagite, mauvaise prise de poids, bébé qui refuse de téter ou inversement tète très souvent pour se soulager des brûlures.

 

 

Causes possibles

  • Immaturité du cardia
  • Aspiration trop violente à la naissance
  • Tape dans le dos pour roter trop violente
  • Introduction de lait artificiel avec des protéines de lait de vache irritantes pour la paroi intestinale
  • Un estomac vide causé par des intervalles plus long entre les tétées. Le contenu de l’estomac reste alors plus acide et cela endommage l’œsophage.
  • Un réflexe d’éjection fort
  • hyperlactation
  • Des tensions et blocages causés par l’accouchement ou la position in utéro
  • Une ou plusieurs allergies
  • Frein de langue et lèvre serrés
  • Sténose du pylore : un muscle qui augmente de volume et après une augmentation des régurgitations, celles-ci deviennent des jets. Une fois le diagnostic posé, une petite opération permet souvent de mettre fin au problème. https://naitreetgrandir.com/fr/mauxenfants/indexmaladiesa_z/fiche.aspx?doc=bg-naitre-grandir-stenose-pylore
  • Un bébé qui avale beaucoup d’air
  • Vitamine D irritante
  • Prise de médicaments
  • Diversification précoce

 

Comment traiter

Dans certains cas, le reflux ne cause pas de douleurs et de problème de prise de poids. Dans ce cas on considère qu’il est physiologique, et il disparaît progressivement de lui-même. Sinon, il est nécessaire de réagit.

 

Traiter les symptômes

  • Tétées fréquentes qui permette à l’œsophage d’être actif et faire avancer le liquide, de ne pas prendre de trop importantes quantités en une tétée, d’apaiser les brûlures, le lait maternel étant cicatrisant.
  • Essayer de faire téter en biological nurturing.
  • Verticaliser bébé après les tétées
  • Eviter de le bouger de manière brusque
  • Surélever la tête du bébé avec un pan incliné lorsqu’il dort
  • portage
  • Médicaments anti-reflux

 

Traiter les causes

  • Aider bébé à gérer le ref
  • Changer de vitamine D
  • Faire roter bébé en le mettant semi assis sur ses genoux, son flanc contre le ventre de l’adulte et le faire pencher doucement en avant, tout en caressant son dos. Cela évite d’appuyer sur le plexus.
  • voir un chiropracteur formé en pédiatrie pour les tensions
  • tenir un journal alimentaire pour trouver l’allergène si suspicion d’allergie alimentaire.
  • faire une éviction de ou des allergènes sur plusieurs semaines de manière stricte : par exemple l’éviction des plv.
  • utiliser des techniques compensatoires pour des freins serrés, faire évaluer les freins, frénotomie.

 

 

Conséquences

Cela peut se transformer en un RGO et une oesophagite.

 

Ce que cela peut être d’autre

Des difficultés de succion, des tensions et blocages, une trop grande fatigue, un virus/une

bactérie.

 

Sources :

Le Petit Nourri Source 6e édition

Le Mieux Vivre avec son enfant de la grossesse à deux ans version 2018

 

This entry was posted in Allaitement. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *