Comment évaluer si un frein est gênant de Bobby Ghaheri

Je ne suis ni docteur, ni pédiatre, ni sage-femme, ni consultante en lactation,  je suis une maman.

Je partage ici un article pour que la connaissance des freins serrés/courts et leur impact sur l’allaitement soit davantage connu. Je remercie  le comité de correction de tout cœur.

Article original de l’ORL étatsunien Bobby Ghaheri disponible ici , qui a accepté de partager ses écrits:

http://drghaheri.squarespace.com/blog/2014/2/15/how-to-examine-a-baby-for-tongue-tie-or-lip-tie

 

Le seul but de ce post est d’expliquer comment examiner un bébé pour vérifier s’il a un frein de langue ou frein de lèvre. Les posts suivants aideront à expliquer les symptômes de restrictions orales qui peuvent avoir des conséquences sur l’allaitement.

 

Notre première année d’études comprend une technique d’examen appropriée. Par exemple, si vous ne savez pas où poser votre stéthoscope, vous pourriez rater un souffle au cœur. Malheureusement on ne nous apprend pas à examiner un bébé qui a des difficultés à téter. Si vous n’êtes pas capables de vérifier si un bébé à un frein de langue ou un frein de lèvre, il y a des chances que vous soyez tenté de dire qu’il n’y en a pas.

La première étape est un éclairage suffisant. Une lumière frontale est une bonne idée et permet de libérer les deux mains pour l’examen. Il y a des lampes frontales à led bon marché (moins de 25$ en général) qui peuvent permettre de bien observer l’intérieur de la bouche.

L’étape suivante est un bon positionnement. C’est l’erreur la plus commune faite par les professionnels de santé quand ils vérifient les freins de langue et de lèvre. Le professionnel et le parent devraient être face à face, et leurs genoux se toucher. Le bébé devrait être allongé sur la table improvisée, la tête en direction du professionnel. On ne peut pas vérifier un frein si le bébé est simplement assis sur les genoux de ses parents.

Le but de l’examen est d’essayer de déterminer le degré de tension du frein de langue et de lèvre sur les tissus autour. Est-ce que le bébé réagit ? Si cela leur semble inconfortable, ils vont se plaindre. Si le frein est serré, il va souvent blanchir ou pâlir. Regardez où le frein est attaché à la mâchoire ou la langue.

Beaucoup de personnels médicaux recommandent des exercices d’assouplissement après une frénotomie pour éviter la possibilité d’un frein qui se reforme. Dans cette situation, le parent doit tourner la tête de bébé de manière à ce qu’elle soit dans leur bassin et leurs pieds aillent vers l’extérieur. Sinon, un bébé peut être allongé sur une table de change ou matelas afin que le parent se place autour du bébé pour faire les assouplissements.

Cette technique est aussi la meilleure technique pour obtenir une photo de la lèvre ou de la langue. Vous aurez besoin d’une deuxième personne pour prendre une photo une fois que vous avez la langue et la lèvre dans la bonne position.

 

 

This entry was posted in Allaitement et freins. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *