Bébé refuse le sein : grève et confusion

#refus #grève #confusion #douleurs.

Les causes de refus peuvent être diverses. En voici quelques unes. Il est prudent de consulter pour s’assurer que le bébé n’est pas malade, ou a mal quelque part. Voir une consultante ibclc pour faire un point sur l’allaitement, un chiropracteur formé en pédiatrie pour les tensions.

Voici quelques causes possibles :

– Un blocage physique, au niveau des cervicales (torticolis) ou de la mâchoire par exemple peuvent gêner bébé pour téter. Dans ce cas essayer diverses positions et voir un chiropracteur. Un bébé manipulé à la naissance fait souvent les frais de blocage, mais c’est parfois la position qu’il avait in utéro qui en est la source.

– Un blocage psychologique peut causer un refus du sein, quelqu’un lui a appuyé derrière la tête pour le forcer à téter à la maternité, ou quelqu’un de la famille. Ou bien une réaction trop violente de la part de la maman lors d’une tétée. Dans ce cas l’encourager à reprendre le sein en le laissant lui-même gérer la situation en s’allongeant à côté de lui et en faisant du peau à peau

– l’odeur du sein : il est déconseillé de se laver immédiatement après l’accouchement, l’odeur des seins permet à bébé de se diriger vers ceux-ci. tout au long de l’allaitement, l’application de produits parfumés (parfums, crème, gels lavants etc)

Confusion : prise de biberon avec un débit plus rapide et moins d’efforts à fournir, et/ ou tétine, les deux qui font de plus baisser la lactation, et rajoutent de la frustration à bébé

– Une infection ou maladie (otite par exemple) qui le perturbe ou qui cause des douleurs au niveau de la gorge peut causer un refus du sein. Donc le soigner et si possible lui proposer du lait tiré à la tasse.

– Un rot coincé, le faire roter

– un ref (réflexe d’éjection fort) qui l’énerve. Utiliser les méthodes pour atténuer le ref.

– du reflux : lorsque bébé associe ‘manger me fait mal’, il peut se mettre à espacer les tétées par crainte des sensations de brûlure et inconfort. Traiter l cause du reflux qui peut venir d’un blocage, allergie, ref, freins serrés.

– Le dédoublement des gencives et le perçage des dents qui modifient ses sensations au niveau de la bouche également.

– Du muguet qui devient douloureux et douleurs à l’intérieur de la bouche,

-un frein de langue et/ ou de lèvre qui rend la tétée trop laborieuse pour bébé

– un événement qui l’a perturbé

– un lait qui a changé de goût : à cause d’un engorgement, ou d’unemastite le lait peut devenir plus salé et le débit moins important. C’est aussi le cas lors de certains changements hormonaux comme pendant les règles ou lors d’une nouvelle grossesse. mais c’est aussi le cas à cause d’un aliment ou médicament ingéré.

– l’absence de faim

 

Voici quelques pistes possibles :

– Materner : chanter, bercer, porter, dormir avec, promenade, proposer lorsque bébé dort, l’encourager, se mettre en position biological nurturing, allongée, faire du peau à peau, prendre un bain, passer plus de temps avec bébé                                                                              – proposer le sein la nuit ou pendant la sieste pour passer au delà des barrières conscientes – Faciliter la prise du sein et la tétée: prise en tacos, prise asymétrique , faire de la compression , passer plusieurs fois d’un sein à l’autre pour que bébé reçoive du débit et n’ait pas besoin de fournir beaucoup d’efforts
Relancer la lactation en tirant
– Exprimer son lait à la main avec la méthode marmet et en donner à la tasse, seringue,
– Traiter les causes de douleurs et mal être
– Supprimer les interférences : biberon, tétine…
– Consulter un professionnel : consultante ibclc (annuaire par département ) , chiropracteur formé en pédiatrie (chiropraxie)

Des liens

Grève de la tétée
rattraper une confusion ou grève

This entry was posted in Allaitement. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *