Les selles du bébé allaité

Les selles d’un bébé exclusivement allaité sont un élément intéressant et pertinent pour évaluer l’état du système digestif d’un bébé, et si ses apports en lait maternel sont suffisants.

 

Apparence des selles

  • Le méconium ou premières selles sont noires goudron/ vert foncé. En l’espace de quelque jour elles doivent changer et prendre une autre couleur, si ce n’est pas le cas cela indique que bébé n’élimine pas correctement.
  • Les selles normales de bébés exclusivement allaité sont faites de grains, jaunes et molles. Elles ne sont ni dures, ni complètement liquides.
  • Les selles vertes peuvent indiquer des difficultés de succion, un bébé qui ne draine pas bien le sein et avale de l’air, des allergies / intolérances alimentaires.
  • Des selles noires, pâles, décolorées, avec du sang doivent amener à consulter. Elles indiquent un souci, lorsque décolorées/pâles cela peut être lié au fonctionnement du foie.
  • La complémentation en fer peut donner des selles noires.
  • La couleur noire en dehors du fer peut indiquer la présence de sang digéré.
  • La présence de sang rouge peut indiquer une fissure anale, des difficultés digestives. .
  • Des glaires peuvent apparaitre lorsqu’un bébé est enrhumé, malade.
  • Les antibiotiques pris par la mère ou le bébé perturbent la flore digestive et peuvent modifier l’apparence des selles, de même que les vaccins.
  • Une infection virale ou bactérienne peut modifier l’apparence des selles.
  • Les probiotiques du commerce sont des produits fabriqués industriellement. Ils peuvent irriter encore davantage un bébé. La grande majorité comporte des allergènes majeurs, excipients, additifs, conservateurs. Tous les probiotiques nécessaires et profitables au bébé se trouvent dans le lait maternel. Il est inutile de se ruiner. (article ici)

deux exemples de selles jaunes granuleuses ‘idéales’

 

Le cas des selles vertes

Pour ce qui est des selles vertes, elles sont souvent accompagnées de gaz. On dit aux mamans que le bébé n’a pas accès au lait gras et de le laisser plus longtemps sur un sein et de ne pas donner les deux. Parfois même de tirer avant la tétée.
Le lait de début de tétée lorsque celles-ci sont (très) espacées peut comporter plus de lactose (sucre du lait). De même lorsqu’il fait chaud, ou en fonction du moment de la journée, de la chaleur, la composition du lait peut se modifier et comporter du lactose afin de répondre aux besoins nutritifs du bébé.
Ce lactose n’est pas mauvais pour le bébé, il est tout aussi important que le gras.
Ce sont des mythes de penser qu’une partie du lait produit par la mère n’est pas adapté au bébé et doit être enlevé. Le bébé a besoin de recevoir tout le lait produit.
Il y a du gras dans le lait dès le début de la tétée.  Les techniques proposées aux mamans privent le bébé de lait, font diminuer la stimulation du sein (technique de donner un sein), ne sont pas pratiques et rendent l’allaitement inutilement compliqué (tirer le lait).

 

Les suppositions que l’on peut faire au sujet des selles vertes / mousseuses sont donc les suivantes :

  • Elles sont souvent accompagnées de gaz et de signes de digestion difficile.
  • Elles peuvent résulter d’une digestion rapide/ tumultueuse du fait de l’ingestion d’air (aérophagie) lors de la tétée à cause de freins restrictifs qui causent une prise non étanche du sein, l’utilisation de bouts de sein peut avoir le même effet, ou de difficultés de succion liées à des tensions par exemple. Donc en plus d’avaler de l’air, cela peut être un bébé qui ne parvient pas à drainer le sein correctement et qui obtient trop peu de lait mais avale beaucoup d’air.
  • Elles peuvent résulter d’une irritation causée par un facteur extérieur : coup de froid, virus ou bactéries, certaines vitamine d, probiotiques, antibiotiques etc
  • Elles peuvent être la conséquence d’allergies alimentaires / intolérances. Celles-ci modifient l’apparence des selles car elles causent une irritation/ inflammation de la paroi digestive. Les selles peuvent être très liquides, mousseuses, dures, comporter des glaires, du sang. Après une éviction de l’aliment en cause, elles redeviennent normales.

 

Que peut-on faire en cas de selles vertes / d’une autre couleur que jaune ?

  • En parler avec son médecin.
  • S’assurer que la succion est efficace : s’occuper des tensions du bébé avec la position guppy et le temps sur le ventre (tummy time) que l’on peut faire à la maison, en massant bébé, voir un chiropracteur, faire vérifier les freins, observer bébé pendant la tétée et chercher les signes de compensation potentiels (joue qui se creuse, signes de tensions sur le visage etc)
  • Aider bébé à avoir une prise du sein plus étanche avec la prise asymétrique et en collant son bébé contre soi (ventre contre ventre, tête du bébé dans l’axe de la colonne vertébrale)
  • Faire téter bébé plus souvent, cela aide à ce que le réflexe d’éjection soit moins fort. Aussi lorsque les tétées sont plus rapprochées la composition du lait a tendance à changer, et cela devient plus facile pour le bébé de téter efficacement. Il est moins fatigué, il a moins faim, il obtient plein de lait.
  • Bien donner les deux seins à chaque tétée en aidant bébé à drainer, en faisant de la compression lorsque le réflexe d’éjection diminue et que l’on voit la déglutition de bébé ralentir.
  • Penser à la méthode ABBA. Commencer la tétée par le dernier sein qui a été tété précédemment puis passer à l’autre.
  • S’assurer que bébé n’est pas malade.
  • S’assurer que le système digestif du bébé n’est pas irrité par quelque chose donné en plus du lait maternel : certaines vitamines d sont irritantes mais il est important d’en donner une avec une composition adaptée, les probiotiques peuvent être irritants, les traitements médicamenteux, les anti reflux sont aussi potentiellement irritants, les tisanes qui sont inutiles et néfastes pour l’allaitement.
  • Penser à vérifier ce que la mère prend en plus de son alimentation : médicaments, compléments etc.
  • Chercher si une allergie est en cause avec un journal alimentaire, un bon allergologue (les protéines de lait de vache sont souvent en cause dans les allergies chez les nourrissons / bébés).

 

 

Que peut-on faire en cas de selles qui n’ont pas une consistance et apparence idéale :

  • Consulter et prendre un avis médical pour s’assurer que bébé n’est pas malade.
  • En cas de selles dures et non molles, envisager le manque de lait et revoir la conduite de l’allaitement en proposant davantage le sein, les deux à chaque tétée, retirant la tétine, et les pistes proposées pour les selles vertes.
  • S’assurer que le système digestif du bébé n’est pas irrité par quelque chose donné en plus du lait maternel : certaines vitamines d sont irritantes (mais il est important d’en donner une clean), probiotiques, traitements médicamenteux (qui doit être poursuivi) etc
  • Penser à vérifier ce que la mère prend en plus de son alimentation : médicaments, compléments etc.
  • Chercher si une allergie/des allergies est/sont en cause avec un journal alimentaire, un allergologue qui considère les allergies retardées (les protéines de lait de vache sont souvent en cause dans les allergies chez les nourrissons / bébés) : article allaiter un bébé allergique
  • Écarter une pathologie digestive (mici : maladies inflammatoires de l’intestin comme par exemple la maladie de crohn, rectocolite hémmorragique, déficit enzymatique etc)

 

Odeurs et gaz

Des selles qui ont une odeur très forte lors de l’allaitement exclusif peuvent être le symptôme d’une difficulté digestive causée par une allergie ou intolérance, infection virale ou bactérienne, traitements, pathologies.

Des gaz douloureux et très fréquents indiquent que le bébé avale beaucoup d’air au cours de la tétée. Faire évaluer sa succion, les freins, et soulager ses tensions peuvent aider, ainsi que des massages, portage physiologique en écharpe et du temps passer sur le ventre (tummy time).

 

Fréquence des selles

Ci-dessous un tableau issu du ‘Mieux vivre avec notre enfant de la grossesse à deux ans’ édité par le gouvernement du Québec disponible ici : http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/fichiers/2017/17-815-09WF.pdf

De sa naissance à ses deux jours, il est attendu 1 à 2 selles noires ou vert foncé par jour. Jusqu’à j4, 3 selles par jour moins foncées, puis ensuite 3 ou plus grosses selles jaunes  molles et granuleuses par jour.

Fréquence trop importante

Des selles qui augmentent en fréquence et deviennent très liquides peuvent indiquer une diarrhée, dont la cause (virale, bactérienne, allergique) doit être recherchée avec le médecin.

article sur la diarrhée comme symptôme allergique : ici.

Fréquence trop faible

Un espacement des selles, l’absence de selles quotidiennes, de la constipation peut évoquer un manque de lait et/ou celui d’une allergie/de difficultés digestives. article sur la constipation comme symptôme allergique : ici

Dans le cas d’un manque de lait, celui-ci peut être causée par une conduite d’allaitement non adaptée : tétées trop espacées, un seul sein, utilisation d’une tétine, pas de tétée la nuit etc et les pistes proposées pour les selles vertes peuvent être mises en application. augmenter le transfert de lait : ici, augmenter la production de lait ici.

Cela peut également correspondre à la présence de freins restrictifs ou tensions puisque le mouvement péristaltique du système digestif correspond à un mouvement initié par la langue. Un frein restrictif peut donc contribuer à une digestion moins rapide et optimale, ainsi qu’à un manque de lait à cause d’une succion inefficace. Il peut être pertinent de consulter un chiropracteur pour éliminer les tensions, et de faire évaluer les freins par un professionnel compétent. comment faciliter la tétée : ici.

Concernant les allergies, un journal alimentaire, ainsi que la consultation avec un allergologue peut permettre d’apporter des pistes. Un article sur le sujet : ici et le groupe : allergies support information et entraide (alimentaires, respiratoires et co)

 

Diversification

L’apparence des selles du bébé allaité se modifie lors de la diversification, elles peuvent devenir davantage consistantes, moulées. Les aliments non digérés peuvent apparaître dans les selles.

Elles perdront leur apparence jaune et les couleurs se mettent alors à varier en fonction des aliments consommés.

Cependant, des glaires, des selles très liquides, la constipation (qui peut signifier que le système digestif n’est pas prêt à la diversification), la présence de sang, la coloration noire, ou pâle doivent amener à consulter.

 

Exemples de selles de bébé exclusivement allaité

selles jaunes granuleuses ‘idéales’

 

selles vertes

selles vertes contenant des glaires

 

 

selles glaireuses

 

selles pâteuses

 

 

 

selles avec du sang (et des glaires)

This entry was posted in Non classé. Bookmark the permalink.