Les causes de tensions chez un bébé

Qu’est ce qui cause des tensions chez un bébé? Quels sont les symptômes de tensions physiques? Que faire ? Pourquoi la chiropraxie aide? quelles autres pratiques peuvent être bénéfiques/préjudiciables pour un bébé? Quelles autres sources d’inconfort?

En fin d’article une liste de chiropracteurs pour bébés .

 

Quelques symptômes qui peuvent évoquer des tensions

  • un bébé qui va ‘mal’ et pleure beaucoup
  • Un bébé qui va se mettre à hiberner car bouger est trop douloureux et fatigant
  • Un bébé qui ne supporte pas d’être porté / touché
  • Un bébé qui ne supporte rien sur la tête
  • Plagiocéphalie ou autre déformation du crâne du crâne (brachycéphalie etc)
  • Un bébé qui se met en hyperextension, ou qui semble ‘coincé, ne pas avoir de cou
  • Un bébé qui ne supporte pas le contact avec l’eau
  • Un bébé qui a des difficultés à ouvrir la bouche, téter ou s’alimenter
  • Grèves et refus du sein
  • Un bébé qui ne peut téter que dans certaines positions, refuse un sein, ne tète que dans le noir, seul avec sa mère loin d’autres stimulations
  • Douleurs, crevasses et soucis de production pour la mère
  • Des difficultés digestives : reflux, gaz, ballonnements, constipation
  • Des problèmes de prise de poids : la courbe ralentit voire se casse
  • Du reflux : les muscles hypertendus, des traumatismes peuvent empêcher le bon fonctionnement du système digestif
  • Un bébé qui ne parvient pas à s’alimenter correctement avec les solides, fort réflexe nauséeux
  • De l’agitation pendant le sommeil et des cycles très courts
  • Acquisition de différentes fonctions motrices retardée
  • Acquisition précoce ou retardée de la marche
  • Difficultés à marcher, maladresse
  • Difficultés de concentration
  • Une asymétrie au niveau du corps
  • Des membres moins mobiles
  • Le syndrome de KISS : une subluxation spécifique des cervicales touchant le bassin également. Un article ici

Pour remédier au tensions, il faut souvent adopter une approche qui prend en compte les multiples facteurs.

 

Qu’est ce qui peut causer des tensions et traumatismes chez un bébé?

  • In utero : les tensions peuvent être causées par la place que le bébé avait pour se mouvoir (restriction utérine, utérus rétroversé, bicorne), le corps de la mère qui change peu pendant la grossesse, des positions prises par le fœtus pendant la grossesse, trop de statisme, de la souffrance fœtale, une pratique excessive de sport, de tours de cordons autour du cou ou des membres, une césarienne, une grossesse gémellaire peuvent résulter des tensions importantes.

    • La naissance : si celle-ci est très longue le bébé peut se retrouver comprimé dans des positions inconfortables, si elle est très rapide, la pression ressentie par le bébé peut impacter son corps. En cas de naissance en OS (occipital- sacrum) c’est à dire quand la tête de bébé est tourné vers le ciel, celui-ci n’a pas de points d’accroche et après chaque avancé dans le vagin, il remonte, causant des pressions importantes sur son corps, sa nuque, sa colonne vertébrale. Les tours de cordon autour du cou ou membres sont également source de tensions, mais aussi l’utilisation d’instruments tels que ventouse, forceps, cuillères qui exercent une énorme pression sur la tête et la colonne vertébrale du bébé. La prématurité, la naissance par césarienne peuvent également être sources de tensions, l’intubation, et inhibent la manifestation des réflexes innés dont l’intégration est fondamentale pour un développement harmonieux.  Le personnel de la maternité qui monte sur le ventre de la mère pour appuyer sur le ventre. et autres violences obstétricales, aspiration à la naissance trop violente

  (forceps et ventouse)

  • Les freins de langue et lèvre restrictifs : le reste du corps est mis à rude épreuve car il doit compenser pour le manque d’amplitude de la langue, de l’ouverture de bouche afin de réaliser des tâches essentielles : téter, déglutir, respirer. Cela vient tirer sur les muscles du visage (fascia), cervicales, le reste de la colonne vertébrale. Cela peut causer une asymétrie assez marquée. Une frénotomie cause aussi une explosion des tensions physiques. De même, la frénotomie libère des tensions mais lors de la cicatrisation, elles se réinstallent progressivement et peuvent exploser. Un article sur les freins ici

  • Le manque de lait et la faim: un bébé qui n’obtient pas assez de lait peut se crisper et adopter des postures non harmonieuses
  • Le reflux qui cause de la douleur et qui lui-même causé par différents facteurs peut causer des contractures et raideurs généralisées à tout le corps. Article sur le reflux ici
  • Les allergies : elles peuvent causer des zones inflammatoires au sein de différents organes tels que amydgales, végétations, système digestif, peaumais  et déclenche une réponse du système immunitaire qui épuise le corps, force le bébé à adopter des postures peu naturelles mais qui soulagent ses sensations. Les muscles et articulations peuvent être aussi sujet à l’inflammation et douloureux. article sur les allergies ici, éviction des plv ici, éviction du gluten ici.
  • Le stress : in utéro, à la naissance, après la naissance. Les tensions psychiques ont une répercussion sur le corps
  • Les chutes qui causent des traumatismes physiques
  • Des postures et tensions chez la mère qui forcent le bébé à compenser
  • Des postures non physiologiques : on force le bébé à s’asseoir, à tenir des positions dans lesquelles il n’est pas à l’aise, utilisation de cosy, youpalala, balancelle, l’emmaillotage, le portage non physiologique. article sur les risques du portage non physiologique ici.

 

  • Thérapie manuelle : La chiropraxie

Pour remédier aux tensions physiques, consulter un chiropracteur formé en pédiatrie est l’option de premier choix. Les chiropracteurs sont des thérapeutes manuels qui sont spécialisés dans les ajustements de la colonne vertébrale et au travers de celle-ci du système nerveux. En effet les nerfs se rassemblent tous au sein de la colonne vertébrale et font circuler des informations du cerveau aux différents organes et muscles, puis inversement les organes et muscles renvoient les informations au cerveau.
Lorsque le message ne circule plus correctement parce que les nerfs sont comprimés, le corps dysfonctionne, de la douleur peut apparaitre ainsi que d’autres symptômes.
Les ajustements chiropractiques permettent à la colonne de retrouver de la mobilité et donc aux messages de circuler correctement. Les ajustements chiropractiques sont doux et n’utilisent pas la force mais la précision.

Traiter également la mère est important, car la dyade d’allaitement fonctionne à deux.

Une vidéo en anglais qui montre plusieurs bébés pendant une séance de chiropraxie : https://www.youtube.com/watch?time_continue=173&v=5x8HXXwvoa8
Une autre https://www.youtube.com/watch?v=C31PAn2pAz4
Une autre https://www.youtube.com/watch?v=GcFKOZzmMOY
Un article sur la chiropraxie : http://mamanlune.com/index.php/2017/11/22/la-chiropraxie-et-ses-benefices-pour-les-bebes-allaites/

 

  • Pratiques pour favoriser le développement harmonieux VS pratiques non physiologiques

On peut recommander des séances de Tummy time (temps sur le ventre) et se servir également de la position guppy qui permettent de détendre le bébé et de se muscler, de lui faire prendre conscience de son corps.

Le portage physiologique est favorable au bon développement lorsqu’il est possible. Prendre  des cours avec une monitrice de portage permet d’acquérir quelques connaissances de bases et de respecter la physiologie de bébé. Il faut également être attentif au système de portage utilisé. Tous les porte bébé ne sont pas physiologiques. Il est important de ne pas utiliser de matériel de puériculture néfaste qui appuient sur l’entrejambe du bébé, forcent sur ses jambes et sa colonne vertébrale qui ne sont pas encore prêts à soutenir son poids, ni à être immobilisés de la sorte. On peut également pratiquer des massages, du visage, de la plante des pieds, du reste du corps.

Il est possible de varier les positions pour allaiter. Le confort de tout le monde est important.

On croit souvent qu’être sur le dos est la position physiologique pour un bébé, mais être sur le ventre n’est pas moins physiologique que d’être sur le dos. Un bébé ne sait pas se placer lui-même sur le dos. Il a été porté 9 mois et lors de la première prise du sein, le bébé est sur le ventre, en appui sur le ventre de sa mère. Cela lui permet de trouver des repères physiques et sensitifs indispensables à la mise en place de l’allaitement. Il trouve une première forme d’équilibre. Ainsi, sous surveillance et tant que bébé est à l’aise, des temps passés sur le ventre sont profitables au bébé. Il peut muscler son cou et sa langue, trouver de nouveaux repères, soulager les tensions.

 

  • S’occuper des différentes causes : allergies, freins etc.

Consulter des professionnels formés en fonction d’autres problèmes physiologiques tels qu’allergie ou restriction buccale est le plus pertinent.

  • Dans le cas des freins restrictifs, soit pour trouver des stratégies de compensation, soit pour envisager une frénotomie si les séances de chiropraxie / thérapie manuelle n’apportent pas suffisamment d’amélioration
  • Dans le cas d’allergies, consulter allergologue et tenir en parallèle un journal alimentaire pour pouvoir faire des liens éventuels, et mettre en place des évictions quand judicieux.

 

Voici une liste de chiropracteurs formés en pédiatrie pour la France, la Belgique, l’Angleterre et autres territoires sensibles à l’allaitement et ont une formation en pédiatrie.

N’hésitez pas à faire des retours, positifs comme négatifs.

A : pas de conseils détrimentaires pour l’allaitement
K : plusieurs retours positifs dans le traitement de Kiss
+ : un retour positif dans le traitement de Kiss
F : assurent des suivis de frénotomies

01 La Ferney Voltaire : Gaelle Dupin (K) (A)
03 Vichy : Clémence Deyieux (A)
06 Mandelieu la Napoule : Elodie Lombardot (K)
09 Foix : Katia Aguilara (K)
10 Sainte Savine : Laura Henriot Jehel (A)
13 Marseille et Arles : Florent Fournier (K) (A)
Aix en Provence : Louet Verny Anne Laure (K)
14 Fleury sur orne : Justine Pomikal (A)
Caen : Elisabeth Leullier (K) (F)
17 Aigrefeuille d’Aunis : Clémentine Ludman (A)
île de ré Morgane C. Chapuzet
20 Bastia : Mme Vincent
21 Dijon : Chapusot Charlotte (A)
22 Dinan : Palmyre Durand (A)
24 Montignac : Gilles Duteil (K) (A)
Le Bugue : Hélène Vinault (A)
25 Besançon : Luc Fraizier (A)
26 Montélimar : Julie Patinier (K) (A)
Caroline Seguin (A)
29 Brest : Aurore Delabarre +
30 Nîmes : Camille Koch (A)
Uzès : Laura Valfort (K) (F) (A)
31 Toulouse : Arnaud Venturini (K) (A)
33 Bordeaux : Caroline Dubois (K) (A) (F)
Dedieu Nathalie (K)
Bassoli Benoit (K)
34 Montpellier : Emilie Morin +
35 Dinard : Palmyre Durand
37 Tour : Carole Lambert (A) (F)
Alizé Armé (A) (F)
38 Grenoble : Marion Barus (A)
40 Mont de Marsan : Marine Adrian Dulong (A)
Saint Pierre du Mont : Marine Dulong
41 Blois : Alizé Armé (A)
Caen : Mme Leuriquier +
42 Saint Chamond : Christophe Tournier (A)
44 Faye De Bretagne : Edwige Daeschler (A)
Guérande : Linda Meurou (K) (A) (F)
Nantes : Jean Sebastien Prima
45 Orléans : Zoé Lemarchand (A)
49 Angers : Solène Ozanne (A) +
Elise Gervais +
54 Nancy : Marion Mulliez +
56 Vannes : Gaëtan Houard (A)
Lorient : Adeline Joset (A)
57 Metz : Geraldine Messein (A)
59 Dunkerque : Melany Rabourdin (A)
60 Breuil le vert : Julie Radoux (K) (F) (A)
Orry-la-ville: Delphine Hustir Miot (A)
Chantilly : Hermance Larissa Ndougna (A)
61 Argentan : Elisabeth Leullier (K)
62 Berck sur mer : Cabinet de chiropraxie Dubiez (A)
Ardres : Mme de Bray +
63 Clermont Ferrant : Cedric Charlet (A) +
64 Pau/Artix : Marie Sonia Marcellin (A)
Charlotte Partaix
Biarritz : Audrey Delemot (A)
67 Saverne et Haguenau : Siegfried Clément (K) (A)
Hageneau : Julie Meyer (A) (F) +
Schiltigheim : Anne Kehrli (A)
68 Colmar : Celine Vicaud Meyer (K) (A)
Marine Cesvet +
69 Lyon : Julian Burgos (K) (A)
Anne Sophie Thiebaut (K)
Elodie Rousset (K)
71 Louhans : Clémence Moreau (A)
72 Sablé sur Sarthe : Elise Gervais +
73 Aix les bains: Héléna Souchon (A)
Huet / Chambéry : Marie Caroline (K)
74 Annecy : Alexis Ryan (K),
Annecy Seynod : Helena Souchon (A)
Thonon les Bains : Gratteau Elodie (K), Coralie Garnesson
75 Paris : Lara Steiner (K) (A)
Anais Badon
Anne-Claire Cravageot (F) +
Céline Giorza +
76 Moulineaux : Camille Prevel (A) +
Rouen : Annick Dubos (K)
77 Serris : Melanie Gautray (A)
Bussy Saint Georges : Johanne Rémy +
78 Conflans St Honorine : Sandrine Mathieu (K) (F)
Versailles : Lorry Muller +
Houille : Suresh Courousse +
79 Niort : Céline Giorza
81 Castres : Marine Soucasse (A)
Gaillac : Anne Pavaux (A)
83 La Crau : Axelle Camus (A) (K) (F)
84 Isle sur la Sorgue : Nancy de Redon
Carpentras : Nancy de Redon
85 La Roche sur Yon : Guillet Arnaud Virginie (K)
86 Poitiers : Isabelle Chambon (A)
89 Appoigny : Elodie Lemoine (K)
91 Etrechy : Emilie Guedj
92 Châtenay-Malabry : Lara Steiner (K)
Levallois : Sébastien Piodi
Boulogne Billancourt : Albert Marie Astrid (K)
94 Alfortville : Lysa Benjamin
95 Beauchamp : Cabinet chiropratique E. Pires

Belgique
Bruxelles : Salma Fikri (K) (F) (A)

Suisse
Lausanne : Coralie Garnesson

Maroc
Rabat : Salma Fikri (K) (F) (A)

Espagne
Barcelone : Audrey Jeanneau

Dom / Tom
Noumea : Aurore Baudy-Floc’h
Réunion : Amélie Baudron (K)

Angleterre
Southampton : Steve Williams (K)
Londres : Chris Wood (K)

Québec
Laval : Robinson Pascale-Julie (K)
Repentigny : Dre Joliane Hivon (K)
Montréal : Victor Babey, Danielle Simard, Valérie Lavigne
Sherbrooke : Christine Renaud

Chine
Shanghai : Alice Jouvenot

 

 

 

 

Image result for bébé in utéro

This entry was posted in Non classé. Bookmark the permalink.