Réflexe Tonique Symétrique du Cou (RTSC)

Réflexe Tonique Symétrique du Cou Avant      Réflexe Tonique Symétrique du Cou Arrière

 

A quoi cela correspond ? Quel est son rôle ?

Flexion : Lorsque le bébé est à quatre pattes, et penche la tête en avant, que par conséquent les bras se plient et les jambes s’étendent,

Extension : lorsqu’il incline la tête en arrière, les bras se tendent et les jambes se plient. Certains considèrent que c’est en fait une étape du réflexe tonique du labyrinthe, puisqu’il permet de l’intégrer.

 

Période d’activité – que faire pour aider l’intégration ?

Il apparaît 6 à 9 mois après la naissance et n’est pas un réflexe ‘primitif’, il devrait être intégré entre 7 et 11 mois, il est sensé disparaître vite.

Pour aider l’intégration : Bercements par les pieds. Bercements par les genoux.

Mouvements du chat qui fait le gros dos, la fusée, du dynamiseur, d’activation du bras, le tigre (brain gym)

Ramper sur les mains et genoux. Proposer une surface de travail en plan incliné pour travailler.

Laisser l’enfant se déplacer – Eviter les positions assises

 

Effets positifs de l’intégration

Confiance en soi. Stabilité émotionnelle. Bonne position assise : contrôle des mains et des genoux.
Différenciation et indépendance dans la coordination des mouvements du haut du corps.
Amélioration de la vision, appréciation des distances. Ramper permet d’avoir une bonne vue de près.
Meilleure écriture et copie. Capacité d’écoute des deux côtés. Meilleure écriture, perception, mémorisation.

 

Conséquences possibles de la non intégration

Les bébés qui ne rampent pas ou ne font pas de 4 pattes, marchent comme des ours sur le bout, ou de manière bizarre. Un enfant qui commence à ramper plus tard que la norme. Un enfant qui ne va pas faire de 4 pattes. Une mauvaise coordination œil-main. Une tendance à marcher comme un gorille.
Une tendance à se vouter lorsqu’on est assis / Mauvaise posture à cause d’un faible tonus musculaire.
Des yeux qui se fatiguent beaucoup plus rapidement quand on se focalise sur les objets lointains.
Mauvaises capacités à s’organiser et à planifier.
Difficulté à tenir en place.

 

Références et liens :

Reflexes, Learning and Behavior – A Window Into the Child’s Behavior de Sally Goddard (2002)
Retained Neonatal Reflexes Les Réflexes Néonataux Retenus – Une approche révolutionnaire pour la prise en chage ‘enfants souffrant de troubles du comportement et de difficultés d’apprentissage –  Livret d’accompagnement des Patients de Susan Walker (2013)
Maman, papa, j’y arrive pas ! comprendre et agir sur les causes physiologiques des difficultés scolaires et comportementales de son enfant de Marie-Claude Maisonneuve (2008)
Le Pouvoir des Réflexes à l’école – pourquoi nos enfants n’y arrivent pas, comment les aider de Emanuelle Sutherland (2019)
Brain Gym – le mouvement, clé de l’apprentissage de Paul Dennison et Gail Dennison (2010)
Kinésiologie pour enfants de Paul et Gail Dennison (1985)

Le site réflexes/ IMP https://www.reflexes.org/
Association français de réflexes et mouvements http://afrem.org/
Chiropracteurs formés aux réflexes https://www.retainedneonatalreflexes.com.au/fr/

 

 

 

 

Posted in Non classé | Leave a comment

Réflexe Tonique Asymétrique du Cou (RTAC)

A quoi cela correspond ? Quel est son rôle ?

Lorsque le bébé tourne la tête d’un côté, le bras et la jambe du même côté vont se tendre, et le bras et la jambe de l’autre côté se plier.  La rotation de la tête d’un côté provoque des réactions opposés d’un côté et de l’autre du corps. Ce réflexe est utile pour naitre, cela lui permet de percevoir la distance et aide à la connexion main œil. Ce réflexe est lié au réflexe tonique du labyrinthe et le stimule.  Il est nécessaire pour naitre mais renforcé par la naissance également. Si des forceps, une ventouse sont utilisés lors de la naissance, il peut ne pas être autant actif. Il protège contre la mort subite du nourrisson, ne pas se retrouver tête face mais tournée sur le côté

 

Période d’activité – que faire pour aider l’intégration ?

Emergence : 18 semaines in utéro               Intégration : 3-9 mois

Pour aider l’intégration : Les bercements latéraux. Bercements par les pieds. Bercements par les genoux. Mouvement de l’éléphant, du dynamiseur, du mouvement du huit allongé (brain gym). Exercices lents qui commencent avec des mouvements unilatéraux du corps dans la même direction que celle où la tête est tournée en étant allongé par terre. Développer la poursuite oculaire en demandant à l’enfant de suivre le mouvement du doigt en restant concentré, de droite à gauche. D’abord lui demander de le faire en fermant les yeux et en imaginant le doigt, puis de le faire les yeux ouverts.

Effets positifs de l’intégration

Personne attentive, adroite, posée. Coordination main-œil pour les tâches motrices. Contrôle et utilisation es deux yeux, oreilles. Contrôle des mouvements : agilité et dextérité. Meilleur équilibre. Meilleure coordination bilatérale. Capacité à croiser le cham médian.

Conséquences possibles de la non intégration

Difficultés pour passer la ligne médiane. Difficultés pour faire du 4 pattes. Difficultés pour la coordination main/œil. Une mauvaise estimation des distances. Mauvaise écriture et tenue du stylo. Mauvaise équilibre. Difficultés à copier le tableau. Incapacité à traverser une ligne verticale médiane. Contradiction entre la performance écrite et orale. Une perturbation du suivi visuel qui peut entrainer des passages ratés dans une ligne lors de la lecture (d’où une mauvaise compréhension et mauvaise lecture). Une intégration bilatérale mauvaise.  Troubles chroniques de l’épaule ou du cou.

 

Références et liens :

Reflexes, Learning and Behavior – A Window Into the Child’s Behavior de Sally Goddard (2002)
Retained Neonatal Reflexes Les Réflexes Néonataux Retenus – Une approche révolutionnaire pour la prise en chage ‘enfants souffrant de troubles du comportement et de difficultés d’apprentissage –  Livret d’accompagnement des Patients de Susan Walker (2013)
Maman, papa, j’y arrive pas ! comprendre et agir sur les causes physiologiques des difficultés scolaires et comportementales de son enfant de Marie-Claude Maisonneuve (2008)
Le Pouvoir des Réflexes à l’école – pourquoi nos enfants n’y arrivent pas, comment les aider de Emanuelle Sutherland (2019)
Brain Gym – le mouvement, clé de l’apprentissage de Paul Dennison et Gail Dennison (2010)
Kinésiologie pour enfants de Paul et Gail Dennison (1985)

Le site réflexes/ IMP https://www.reflexes.org/
Association français de réflexes et mouvements http://afrem.org/
Chiropracteurs formés aux réflexes https://www.retainedneonatalreflexes.com.au/fr/

Posted in Non classé | Leave a comment

Réflexe de Babinski

A quoi cela correspond ? Quel est son rôle ?

Appuyer ou frotter sous le pied provoque une flexion du pied et des orteils comme pour saisir ce qui a touché le pied sur le côté. Mouvement de cuillère. Les pieds jouent un rôle important dans l’équilibre du corps et ils sont des récepteurs sensoriels. Mieux ils travaillent moins le reste du corps a besoin de compenser.  Un traumatisme ou de mauvaises chaussures peut causer une rétention du réflexe. Chaussures à éviter : baskets, tongues, talons hauts.

Période d’activité – que faire pour aider l’intégration ?

Emergence : 1 semaine de vie           Intégration : 12-24 mois

Comment aider l’intégration

Bercement ventral actif. Mouvement les pieds sur terre (brain gym)

 

Effets positifs de l’intégration

Confiance en soi. Personne stable. Personne ancrée. Bonne coordination motrice.
Amélioration des appuis sensoriels lors de la position debout.
Bonne posture et bonne marche bilatérale. Contrôle de la vessie.
Accès à la créativité. Amélioration du langage.

 

Conséquences possibles de la non intégration

Difficultés à apprendre à marcher. Un mauvais équilibre. Les orteils qui se fléchissent lorsqu’on essaie d’enfiler des chaussures, des problèmes avec les sports nécessitant de l’équilibre et de la coordination en courant. Des douleurs dans le bas du dos en marchant ou en se tenant debout. Des entorses de chevilles à répétition et des douleurs au tibia.

Des difficultés à marcher dans le noir.

 

Références et liens :

Reflexes, Learning and Behavior – A Window Into the Child’s Behavior de Sally Goddard (2002)
Retained Neonatal Reflexes Les Réflexes Néonataux Retenus – Une approche révolutionnaire pour la prise en chage ‘enfants souffrant de troubles du comportement et de difficultés d’apprentissage –  Livret d’accompagnement des Patients de Susan Walker (2013)
Maman, papa, j’y arrive pas ! comprendre et agir sur les causes physiologiques des difficultés scolaires et comportementales de son enfant de Marie-Claude Maisonneuve (2008)
Le Pouvoir des Réflexes à l’école – pourquoi nos enfants n’y arrivent pas, comment les aider de Emanuelle Sutherland (2019)
Brain Gym – le mouvement, clé de l’apprentissage de Paul Dennison et Gail Dennison (2010)
Kinésiologie pour enfants de Paul et Gail Dennison (1985)

Le site réflexes/ IMP https://www.reflexes.org/
Association français de réflexes et mouvements http://afrem.org/
Chiropracteurs formés aux réflexes https://www.retainedneonatalreflexes.com.au/fr/

Posted in Non classé | Leave a comment

Réflexes de talonnage et pointage

 

A quoi cela correspond ? Quel est le rôle de ces réflexes ?

Notre corps modifie nos muscles posturaux selon qu’on se tient debout sur la pointe des pieds ou des talons. Ces deux réflexes aident à enlever des tensions des muscles des jambes, ce qui donne plus de liberté à la cheville, et permet d’adopter une posture idéale, intégrée à notre vision. On reçoit beaucoup d’information avec la vue, si la tête est penchée en avant ou en arrière, cela influence la posture.

Cela permet d’équilibrer les informations reçues par les yeux et la réponse des pieds à celle-ci.

 

Conséquences possibles de la rétention/non intégration de ce réflexe (pointage)

Marche sur la pointe des pieds. Muscles des mollets très tendus.
Dysfonctionnements des pieds et des chevilles associées à des douleurs.
Des blessures dans les ischio jambiers et la zone lombaire.
Des problèmes de vision (la tête se penche en avant alors que les yeux regardent vers les haut).

 

Conséquences possibles de la rétention/non intégration de ce réflexe (talonnage)

Une marche lourde sur les talons. Des douleurs au talon, des tendinites au tendon d’Achille, douleurs tibiales.Mauvaise stabilité du tronc. Problèmes d’équilibre. Problèmes de vision.

 

 

 

Références et liens :

Reflexes, Learning and Behavior – A Window Into the Child’s Behavior de Sally Goddard (2002)
Retained Neonatal Reflexes Les Réflexes Néonataux Retenus – Une approche révolutionnaire pour la prise en chage ‘enfants souffrant de troubles du comportement et de difficultés d’apprentissage –  Livret d’accompagnement des Patients de Susan Walker (2013)
Maman, papa, j’y arrive pas ! comprendre et agir sur les causes physiologiques des difficultés scolaires et comportementales de son enfant de Marie-Claude Maisonneuve (2008)
Le Pouvoir des Réflexes à l’école – pourquoi nos enfants n’y arrivent pas, comment les aider de Emanuelle Sutherland (2019)
Brain Gym – le mouvement, clé de l’apprentissage de Paul Dennison et Gail Dennison (2010)
Kinésiologie pour enfants de Paul et Gail Dennison (1985)

Le site réflexes/ IMP https://www.reflexes.org/
Association français de réflexes et mouvements http://afrem.org/
Chiropracteurs formés aux réflexes https://www.retainedneonatalreflexes.com.au/fr/

Posted in Non classé | Leave a comment

Réflexes palmaire et plantaire

A quoi cela correspond ? Quel est son rôle ?

Lorsque l’on caresse la paume ou le pied il y a un réflexe automatique, la main se ferme comme pour s’agripper, les doigts de pieds s’écartent. C’est un réflexe de préhension. Intégrer ce réflexe permet de pincer et à chaque doigt de contacter individuellement le pouce. Si le réflexe n’est pas intégré les enfants ont une mauvaise écriture, et de la difficulté à lettre sur le papier leurs idées.  Il est probablement originaire d’une mémoire ancestrale de notre nature de mammifère : s’accrocher pour être porté, ne pas tomber.

 

Période d’activation et comment faire pour aider l’intégration ?

Réflexe palmaire : Emergence : 11 semaines in utéro    Intégration : 2-3 mois / La pince pouce-index à 3 ans.

Réflexe plantaire :  Emergence : 11 semaines in utéro   Intégration : 7-9 mois

Pour aider l’intégration : Massages doux des mains et des pieds. Bercement ventral actif.

Pour le réflexe palmaire :  Prendre et lâcher un objet avec la main. Mouvement indépendant du pouce qui va toucher un à un les doigts. Des exercices des doigts avec une seule main puis en joignant les mains.

 

Effets positifs de l’intégration

Capacité à avoir des idées. Capacité à lâcher prise. Capacité à s’adapter.

Contrôle des gestes futurs de la main : manipulation d’objets, coordination, motricité fine, écriture.

Bonne tenue du stylo. Progrès en langage. Capacité à communiquer. Capacité à s’exprimer.

 

Conséquences possibles de la non intégration

Difficulté à poser le pied à plat par terre. Difficulté à tenir un crayon. Faible capacité à réaliser des mouvements fins avec les doigts et maladresse. Une tenue du stylo et écriture inadaptées. Une posture inadaptée en jouant du piano ou en travaillant avec les mains.

Une difficulté à écrire ses idées sur papiers ou à taper au clavier. Une posture inadaptée et/ou des douleurs au dos en travaillant à l’ordinateur ou au bureau. Des difficultés à épeler ou à écrire. Paumes hypersensibles. Mouvements de la bouche/langue quand on écrit.

 

Références et liens :

Reflexes, Learning and Behavior – A Window Into the Child’s Behavior de Sally Goddard (2002)
Retained Neonatal Reflexes Les Réflexes Néonataux Retenus – Une approche révolutionnaire pour la prise en chage ‘enfants souffrant de troubles du comportement et de difficultés d’apprentissage –  Livret d’accompagnement des Patients de Susan Walker (2013)
Maman, papa, j’y arrive pas ! comprendre et agir sur les causes physiologiques des difficultés scolaires et comportementales de son enfant de Marie-Claude Maisonneuve (2008)
Le Pouvoir des Réflexes à l’école – pourquoi nos enfants n’y arrivent pas, comment les aider de Emanuelle Sutherland (2019)
Brain Gym – le mouvement, clé de l’apprentissage de Paul Dennison et Gail Dennison (2010)
Kinésiologie pour enfants de Paul et Gail Dennison (1985)

Le site réflexes/ IMP https://www.reflexes.org/
Association français de réflexes et mouvements http://afrem.org/
Chiropracteurs formés aux réflexes https://www.retainedneonatalreflexes.com.au/fr/

Posted in Non classé | Leave a comment

Réflexe de Babkin

A quoi cela correspond ? Quel est son rôle ? 

Lorsqu’on appuie fort sur la paume de la main, le bébé ouvre la bouche.

 

Comment aider l’intégration

Bercement ventral actif. Mouvement d’activation du bras (brain gym)

 

Effets positifs de l’intégration

Autonomie. Assurance. Stabilité. Capacité à se faire des amis, établir des relations durables. Capacité à respecter l’espace personnel des autres. Capacité à bien se positionner dans ses relations. Pondération. Capacité à se servir de ses mains. Maitriser l’ouverture et la fermeture de ses mains.

Amélioration de la motricité fine. Langage et débit de parole raisonnable. Capacité à communiquer. Débit de parole adapté. Meilleures capacité langagière. Amélioration écriture, langage.

 

Conséquences possibles de la non intégration

Ouverture ou fermeture de la bouche de l’enfant quand il utilise des ciseaux.
Des enfants mordant les autres. Des difficultés à utiliser des ustensiles.
Une forte tension dans les mains lors de l’écriture.
Des tensions dans les muscles du visage qui affectent l’expression du visage et qui peuvent influencer le bégaiement.
Un serrage des mâchoires lorsque les mains sont posées sur le volant.

 

 

Références et liens :

Reflexes, Learning and Behavior – A Window Into the Child’s Behavior de Sally Goddard (2002)
Retained Neonatal Reflexes Les Réflexes Néonataux Retenus – Une approche révolutionnaire pour la prise en chage ‘enfants souffrant de troubles du comportement et de difficultés d’apprentissage –  Livret d’accompagnement des Patients de Susan Walker (2013)
Maman, papa, j’y arrive pas ! comprendre et agir sur les causes physiologiques des difficultés scolaires et comportementales de son enfant de Marie-Claude Maisonneuve (2008)
Le Pouvoir des Réflexes à l’école – pourquoi nos enfants n’y arrivent pas, comment les aider de Emanuelle Sutherland (2019)
Brain Gym – le mouvement, clé de l’apprentissage de Paul Dennison et Gail Dennison (2010)
Kinésiologie pour enfants de Paul et Gail Dennison (1985)

Le site réflexes/ IMP https://www.reflexes.org/
Association français de réflexes et mouvements http://afrem.org/
Chiropracteurs formés aux réflexes https://www.retainedneonatalreflexes.com.au/fr/

Posted in Non classé | Leave a comment

Réflexes des points cardinaux

A quoi cela correspond ? Quel est son rôle ?

Lorsque l’on caresse la joue de bébé avec le doit en allant vers le bord des lèvres, le bébé va tourner la tête de ce côté et ouvrir la bouche, sa langue bouger comme pour téter.

Il ouvre la bouche en grand pour se nourrir.

Ce réflexe est présent à son maximum les heures qui suivent la naissance, mais s’il n’est pas récompensé rapidement il s’affaiblit (Michel Odent) C’est un souci pour les bébés prématurés en couveuse.

 

Effets positifs de l’intégration

Déglutition mature. Bonne occlusion dentaire. Mâchoire suffisamment large. Meilleure respiration. Bonne digestion. Prise de parole aisée.

 

Conséquences possibles de la non intégration

Tendance à baver.
Des problèmes d’élocution.
Hypersensibilité autour de la bouche et des lèvres.
Difficultés à passer à une déglutition mature.
Une langue qui repose trop en avant.
Des difficultés à parler et mâcher en effectuant des tâches manuelles en même temps.
Des déséquilibres hormonaux.

 

 

Références et liens :

Reflexes, Learning and Behavior – A Window Into the Child’s Behavior de Sally Goddard (2002)
Retained Neonatal Reflexes Les Réflexes Néonataux Retenus – Une approche révolutionnaire pour la prise en chage ‘enfants souffrant de troubles du comportement et de difficultés d’apprentissage –  Livret d’accompagnement des Patients de Susan Walker (2013)
Maman, papa, j’y arrive pas ! comprendre et agir sur les causes physiologiques des difficultés scolaires et comportementales de son enfant de Marie-Claude Maisonneuve (2008)
Le Pouvoir des Réflexes à l’école – pourquoi nos enfants n’y arrivent pas, comment les aider de Emanuelle Sutherland (2019)
Brain Gym – le mouvement, clé de l’apprentissage de Paul Dennison et Gail Dennison (2010)
Kinésiologie pour enfants de Paul et Gail Dennison (1985)

Le site réflexes/ IMP https://www.reflexes.org/
Association français de réflexes et mouvements http://afrem.org/
Chiropracteurs formés aux réflexes https://www.retainedneonatalreflexes.com.au/fr/

Posted in Non classé | Leave a comment

Réflexe de succion

A quoi cela correspond ? Quel est son rôle ?

C’est un réflexe pour assurer la survie du bébé, être capable de s’alimenter, et de téter le sein. C’est un mouvement rythmique et apaisant. Dans le cadre de la déglutition infantile, la langue se place en avant pour maintenir le mamelon contre le palais et téter. Dans le cadre de la déglutition adulte, la langue part en arrière pour pousser les aliments dans l’œsophage. Le réflexe est présent chez les personnes qui continuent à sucer le pouce tard.

 

Période d’activité et que faire pour aider l’intégration ?

Emergence : 24-28 semaines in utéro         Intégration : 3-4 mois

Pour aider l’intégration

Exercice : boire avec une paille magique (en plastique) pour muscler autour de la bouche.

 

Effets positifs de l’intégration

Déglutition mature. Bonne occlusion dentaire. Mâchoire suffisamment large. Meilleure respiration. Bonne digestion. Prise de parole aisée.

 

Conséquences possibles de la non intégration

Si le réflexe n’est pas intégré, la langue continue d’aller vers l’avant et pousse les dents en avant. Cela cause une étroitesse du palais et des dents supérieures en avant (crossbite). Difficultés pour parler et articuler.

Difficultés pour avaler et mâcher. Difficultés pour parler, mâcher et faire des tâches manuelles en même temps.

Des mouvements involontaires de la langue ou des lèvres en écrivant ou dessinant.

 

Références et liens :

Reflexes, Learning and Behavior – A Window Into the Child’s Behavior de Sally Goddard (2002)
Retained Neonatal Reflexes Les Réflexes Néonataux Retenus – Une approche révolutionnaire pour la prise en chage ‘enfants souffrant de troubles du comportement et de difficultés d’apprentissage –  Livret d’accompagnement des Patients de Susan Walker (2013)
Maman, papa, j’y arrive pas ! comprendre et agir sur les causes physiologiques des difficultés scolaires et comportementales de son enfant de Marie-Claude Maisonneuve (2008)
Le Pouvoir des Réflexes à l’école – pourquoi nos enfants n’y arrivent pas, comment les aider de Emanuelle Sutherland (2019)
Brain Gym – le mouvement, clé de l’apprentissage de Paul Dennison et Gail Dennison (2010)
Kinésiologie pour enfants de Paul et Gail Dennison (1985)

Le site réflexes/ IMP https://www.reflexes.org/
Association français de réflexes et mouvements http://afrem.org/
Chiropracteurs formés aux réflexes https://www.retainedneonatalreflexes.com.au/fr/

Posted in Non classé | Leave a comment

Réflexe de Moro

 

A quoi cela correspond ? Quel est son rôle ?

Le réflexe de Moro apparaît aux 9 semaines de gestation in utéro, il suit le réflexe de retrait. Ce réflexe est déclenché par une information excessive et subite de n’importe quel sens du bébé (bruit, lumière, toucher, perte d’équilibre). Il est présent sous la forme d’une extension brusque des bras et des jambes, la tête se renverse en arrière, puis les membres reviennent et se plient sur le corps, le bébé inspire et puis crie. Il y a deux phases, une phase d’ouverture et une phase de fermeture. C’est la forme primaire de la réponse adrénergique : fuir ou combattre.  Il y a une sécrétion de cortisol et adrénaline (les hormones du stress), augmentation des battements du cœur, de la pression artérielle, la peau rougit.  Ceci est une réponse involontaire à une menace. Le bébé n’est pas encore capable de savoir si la menace est réelle ou non.  Il est souvent présent à la première inspiration, il l’aide à avoir lieu. Il protège le bébé de l’étouffement et suffocation. Cela correspond à être alerte, réveillé, demander de l’assistance. C’est aussi une protection contre la mort subite du nourrisson.

 

Période d’activité – que faire pour aider l’intégration ?

Emergence : 9-12 semaines in utéro              Intégration : 2- 4 mois

Il faut que le bébé puisse exprimer sa frayeur et être sécurisé à chaque fois qu’il le fait, pris dans les bras, être en contact avec le corps de ses parents pour que son système nerveux puisse s’apaiser. Ce réflexe devrait disparaître et être remplacé par le réflexe de Strauss ou réflexe de sursaut.  It consiste en un mouvement des épaules qui se soulèvent et le visage qui se tourne en direction du signal pour évaluer s’il y a une menace réelle ou non.

Pour aider l’intégration

Apporter un cadre sécurisant.  Bercements par les pieds. Mouvement les pieds sur terre (brain gym)
Thérapie sensorielle : stimulation des sens, utilisation de sons et de musique.

 

Effets positifs de l’intégration

Personne sûre d’elle. Capacité à gérer les émotions. Capacité à aller de l’avant. Capacité d’adaptation face à de nouvelles situations. Capacité à faire face aux changements. Confiante dans ses relations. Capacité de faire des choix. Bonne qualité de sommeil. Bonne respiration.  Capacité à mémoriser, se concentrer. Créativité.

 

Conséquences possibles de la non intégration

Si non intégré ce réflexe entraine de l’hypersensibilité. La personne ‘sur-réagit’ et est dans un état d’hyper vigilance constante.  Il agit sous l’effet des hormones du stress. On peut devenir soit peureux et timide pour se protéger (fuite) soit hyperactif (agression). L’adrénaline et le cortisol sont les deux hormones des allergies et infection, si elles sont mobilisées en défense de manière constante, elles ne peuvent jouer leur rôle de manière appropriés. Comme les glandes surrénales contribuent au système immunitaire, si elles sont stimulées en permanence cela peut fatiguer l’organe et provoquer asthme, allergies, maladies chroniques Mauvaise équilibre.  Difficultés avec la nouveauté.  Facilité à être distrait / faire attention à tout. Anxiété dans l’anticipation. Comportement inapproprié. Immaturité sociale et émotionnelle.

 

Références et liens :

Reflexes, Learning and Behavior – A Window Into the Child’s Behavior de Sally Goddard (2002)
Retained Neonatal Reflexes Les Réflexes Néonataux Retenus – Une approche révolutionnaire pour la prise en chage ‘enfants souffrant de troubles du comportement et de difficultés d’apprentissage –  Livret d’accompagnement des Patients de Susan Walker (2013)
Maman, papa, j’y arrive pas ! comprendre et agir sur les causes physiologiques des difficultés scolaires et comportementales de son enfant de Marie-Claude Maisonneuve (2008)
Le Pouvoir des Réflexes à l’école – pourquoi nos enfants n’y arrivent pas, comment les aider de Emanuelle Sutherland (2019)
Brain Gym – le mouvement, clé de l’apprentissage de Paul Dennison et Gail Dennison (2010)
Kinésiologie pour enfants de Paul et Gail Dennison (1985)

Le site réflexes/ IMP https://www.reflexes.org/
Association français de réflexes et mouvements http://afrem.org/
Chiropracteurs formés aux réflexes https://www.retainedneonatalreflexes.com.au/fr/

 

Posted in Non classé | Leave a comment

Réflexe de peur paralysant ou de retrait (RPP)

A quoi cela correspond ? Quel est son rôle ?

C’est un réflexe de retrait qui se manifeste par une sensibilité tactile au niveau de la bouche, puis progressivement s’étend à tout le corps.
Ce réflexe induit un arrêt temporaire des mouvements de l’enfant si la mère est menacée.
Le bébé se met dans un état d’économie pour se protéger.

 

Période d’activité
Emergence : 5-7 semaines in utéro
Intégration : 9-32 semaines in utéro

Effets positifs de l’intégration
Confiance. Adaptabilité. Réflexion. Sociabilité.

Conséquences possibles de la non intégration
On se sent agressé en permanence. Faible tolérance au stress. Hypersensibilité au toucher, sons, changements dans le champ visuel.
Aversion aux changements et surprises. Faible capacité d’adaptation. Fatigue. Phénomènes d’apnée. Peur de la honte en public. Insécurité/manque de confiance en soi. Demande d’affection ou incapacité à accepter ou faire preuve d’affection facilement. Caractère compulsif / troubles compulsifs. Attitude défaitiste ou négative. Incapacité à entreprendre de nouvelles activités.
Paralysie motrice en cas de stress (impossible de bouger et penser en même temps). Attitude de repli.

 

 

Références et liens :

Reflexes, Learning and Behavior – A Window Into the Child’s Behavior de Sally Goddard (2002)
Retained Neonatal Reflexes Les Réflexes Néonataux Retenus – Une approche révolutionnaire pour la prise en chage ‘enfants souffrant de troubles du comportement et de difficultés d’apprentissage –  Livret d’accompagnement des Patients de Susan Walker (2013)
Maman, papa, j’y arrive pas ! comprendre et agir sur les causes physiologiques des difficultés scolaires et comportementales de son enfant de Marie-Claude Maisonneuve (2008)
Le Pouvoir des Réflexes à l’école – pourquoi nos enfants n’y arrivent pas, comment les aider de Emanuelle Sutherland (2019)
Brain Gym – le mouvement, clé de l’apprentissage de Paul Dennison et Gail Dennison (2010)
Kinésiologie pour enfants de Paul et Gail Dennison (1985)

Le site réflexes/ IMP https://www.reflexes.org/
Association français de réflexes et mouvements http://afrem.org/
Chiropracteurs formés aux réflexes https://www.retainedneonatalreflexes.com.au/fr/

 

Posted in Non classé | Leave a comment